Idéev : organisation de voyages

Le département Voyages de l’Institut pour la démocratie, Idéev, propose chaque année aux membres d’associations partenaires des voyages d’information portant sur des thèmes d’actualité internationale. S’adressant à un public d’initiés, ces déplacements combinent la découverte culturelle des pays visités avec de rencontres avec des personnalités locales. Vous pouvez vous inscrire aux voyages suivants organisés en partenariat avec l’Association des Historiens.

Voyages à venir

Sibérie : promenade sur la mer de cristal

Qui ne participe pas au périple sibérien sur le « conquête de l’est » reporté en 2021 pourra aussi découvrir Ekaterinbourg, destination prisée aux portes de l’Oural, et la région d’Irkoutsk l’hiver, quand le lac Baïkal devient un miroir à ciel ouvert dans une température de haute-montage (- 10° C). Dépaysement garanti et expérience magique. Ce que les bagnards connurent les fers aux pieds, nous le découvrirons au chaud dans le confort. C’est la saison où la surface glacée du Baïkal d’un mètre d’épaisseur rapproche le monde russe et l’univers bouriate, car les véhicules s’y élancent en toute liberté. De cette mer des glaces, océan d’eau douce lové dans le rift séparant deux grandes plaques tectoniques (celles de l’Inde et de l’Eurasie), nous contemplerons l’immensité silencieuse. La géographie et l’histoire se sont donnés un rendez-vous en ce haut lieu. Les jeunes aristocrates rebelles, déportés pour avoir tenté de renverser le régime impérial au temps des révolutions européennes du XIXème siècle, fondèrent à leur corps défendant à Irkoutsk le centre culturel de la Sibérie contemporaine. Leurs descendants y demeurent un ardent foyer francophilie.

Dates :  du 4 au 11 mars 2021

Gênes, une pépite à découvrir

La capitale de la Ligurie, spectaculaire et méconnue, a hérité du patrimoine de l’une des plus grandes puissances financières et maritimes au Moyen-Age. Trois dynasties royales y arpentèrent le Palais, dans les jardins duquel Charles Quint, grand client des argentiers, fut reçu avec tous les honneurs dus à son rang. Nous découvrirons des chefs d’œuvre sur toile de tous les grands maîtres de l’époque (Le Tintoret, Van Dyc et bien d’autres) et nous nous attarderons au musée de la mer, qui relate d’histoire de la République éponyme, tiraillée pendant cinq siècles entre les Espagnols, Français et Autrichiens. C’est de là que Garibaldi s’embarqua pour Naples pour réaliser l’Union italienne (1860), une autre page de l’histoire de l’Italie.

Dates : du 27 au 29 avril 2021

Sur les pas de la Grande Armée (1807-1812)

On comprend mieux l’Histoire en se rendant sur les lieux mémoriels qui font date. Nous visiterons d’abord Kaliningrad (ex-Königsberg), avant de gagner Tilsit (aujourd’hui Sovietsk), où l’Empereur rencontra le tsar Alexandre 1er sur un radeau ; puis, entrés en Lituanie : Kaunas, là où un demi-million de soldats de la Grande Armée traversèrent le Niémen tambour battant en juin 1812, et Vilnius, où Napoléon établit son quartier général quelques jours plus tard. C’est là aussi que, six mois plus tard, 20.000 soldats qui avaient franchi miraculeusement la Bérézina périrent de faim et de froid. Nous traverserons la Biélorussie jusqu’aux rives de l’affluent du Dniepr de sinistre mémoire. De là, nous gagnerons Smolensk, le théâtre de la grande bataille, puis le village de Borodino au bord de la Moscova, qui ouvrit à Napoléon les portes de Moscou. Au delà de la visite d’autres sites emblématiques, nous assisterons dans la capitale aux manifestations marquant la fête nationale, commémorant le 9 mai la fin de la Grande guerre patriotique (1945).

Dates : du 2 au 10 (ou 11) mai 2021

Le royaume d’Aragon, des Taifas à la Catalogne

L’Espagne est née de l’union de la Castille et de l’Aragon, qui agrégea au Moyen Age plusieurs petits royaumes mauresques (Taifas), surgis après la chute du califat de Cordoue et reconquis dans la vallée de l’Ebre dès le XIème siècle (Le Cid reconquiert Valence en 1094). Après la visite (proposée en pré-extension) de Barcelone, la resplendissante capitale de la Catalogne, qui fut au XIIème siècle le siège de la confédération catalo-aragonaise, notre circuit débutera à Gérone, cité d’un grand intérêt, à partir de laquelle nous ferons une incursion dans les villages médiévaux de la Costa Brava et les ruines gréco-romaines d’Empuries. De là, nous gagnerons Saragosse, où nous nous laisserons surprendre par le majestueux palais mauresque devenu le siège de l’assemblée aragonaise. Après une halte à Albarracin, l’un des plus beaux villages d’Espagne (ancienne capitale de Taifa), nous ferons étape à Téruel, célèbre pour son patrimoine mudéjar, grâce auquel l’art musulman a enrichi les édifices chrétiens (sites classés par l’Unesco), et lieu de la bataille héroïque de l’Ebre ayant marqué la défaite des Républicains à la fin de la guerre civile. Notre périple se clôturera à Valence, autre ville chargée d’histoire.

Dates : du 6 au 11 mai 2021

Bohème-Moravie, au cœur de l’empire austro-hongrois

La jeune République tchèque s’étend sur deux anciens royaumes, la Bohème et la Moravie. Pour avoir été l’un des cœurs battants de l’empire Habsbourg, elle recèle un patrimoine architectural unique et une grande densité de châteaux. Après la visite optionnelle de Prague, destinée à ceux qui n’en connaissent pas encore cette cité magique, le circuit nous fera découvrir les principales curiosités du pays. Le passage par les anciennes villes d’eau proches de la frontière allemande nous fera traverser l’ancienne région des Sudètes, avant d’arpenter aux portes de l’Autriche les cités mythiques de la Bohème historique, où de grands moments d’émotion nous attendent. Nous mettrons ensuite le cap sur la Moravie, riche en monuments dignes d’intérêt. Nous visiterons les villes de Brno, Kromeriz et Olomouc, sans omettre en chemin le site de la bataille d’Austerlitz. La dernière étape du périple permettra de visiter les établissements Skoda, fleuron de l’industrie tchèque.

Dates : du 10 au 18 juin 2021

Le Nord méconnu de l’Angleterre 

L’histoire a laissé des traces indélébiles au nord de l’Angleterre, où se dégage une atmosphère de sérénité, non étrangère au nombre des poètes et écrivains qui y vécurent. Après l’évacuation des légions romaines en 409, un premier royaume saxon établit sa capitale à York, là où Constantin avait été proclamé empereur. Christianisée très tôt, les rites chrétiens et celtes ayant été unis lors du synode de Whitby (664), bien avant l’invasion des Vikings au IXème siècle, la région regorge de ruines de monastères, tombés en désuétude après la dissolution des communautés religieuses par Henri VIII. L’économie se spécialisa dans l’élevage du mouton et le commerce de la laine, qui firent de York la seconde ville d’Angleterre au Moyen Age. Les guerres avec l’Ecosse voisine expliquent la densité d’anciennes forteresses, tandis que les vielles demeures princières font le bonheur des touristes, tout autant que les somptueux paysages affectionnés par les citadins britanniques en mal de Mère Nature. Nous relierons les côtes de sable fin de l’est et de l’ouest du triangle britannique en suivant le mur d’Hadrien, étiré sur 117 km, pour atteindre les rives de la poissonneuse Mer d’Irlande et nous mirer dans les eaux limpides des lacs glaciaires du plus beau Parc national d’Angleterre.

Dates : du 30 juin au 6 juillet 2021

    Merci de m’adresser le programme et les conditions d’inscription du voyage

    SibérieGênesGrande arméeAragonBohème-MoravieAngleterre

    Voyages passés

    Venise – splendeurs d’une République défunte

    La plus célèbre des Républiques du Moyen-Age nous a légué un patrimoine unique. Pour mieux en percer les mystères, nous nous déplacerons sur les canaux comme les Vénitiens, en vaporetto. Nous débuterons notre périple par la découverte des hauts lieux de l’histoire de la Sérénissime, en commençant par le palais des Doges. Nous marcherons sur les pas d’artistes célèbres, pour admirer de somptueux palais et des œuvres d’exception qui réunissent différents styles sous leur forme la plus aboutie. Une extension facultative est proposée. Elle débutera par une excursion dans les îles méconnues de la lagune et se poursuivra par la visite de trois autres villes de Vénétie, elles-mêmes chargées d’histoire : Padoue, Vérone et Vicence.

    Bavière – l’Allemagne heureuse 

    Royaume indépendant il n’y a pas si longtemps, la Bavière est un condensé du remarquable patrimoine culturel de l’Allemagne. Nous découvrirons d’abord Munich, métropole florissante dont les monuments portent la marque d’un glorieux passé. Nous gagnerons les Alpes bavaroises pour admirer des chefs d’œuvre de l’art baroque, ainsi que les châteaux de Louis II de Bavière. Puis, nous nous rendrons à Berchtesgaden, le nid d’aigle qui servit de refuge à Hitler au terme de sa funeste odyssée. Une extension en Franconie, le nord de la Bavière, nous permettra de découvrir Augsbourg, dont le nom est associé à des évènements historiques, ainsi que des localités à l’architecture éblouissante : Rothenburg-ob-ter-Tauber, Wurtsbourg, Bamberg, et Nuremberg, où se déroula un procès de sinistre mémoire qui ne saurait occulter les richesses de la ville.

    Périple à travers la Pologne

    La Pologne est le pays qui a compté la communauté juive la plus nombreuse d’Europe centrale, mais aussi celui qui a entretenu tout au long de son histoire les liens les plus étroits avec la France. Nous pourrons nous en rendre compte en découvrant cinq villes emblématiques : Varsovie, ville chère à Chopin et dont le centre historique a été reconstruit; Gdansk, qui témoigne de la richesse de la Ligue hanséatique ; Poznań, qui atteste de la grandeur de la civilisation polonaise ; Wroclaw (ex-Breslau), l’un des plus somptueux conservatoires de l’architecture allemande, et Cracovie, ancienne capitale ayant retrouvé son lustre d’antan. En fin de voyage, ceux qui le souhaitent pourront rester une demie-journée supplémentaire à Cracovie pour se rendre au camp d’Auschwitz.

    Russie – les villes de la Volga

    Ce voyage nous permettra de découvrir le pays profond, bâti sur les rives du plus long fleuve d’Europe (3 690 km). Après une journée à Moscou, dont la visite sera limitée à l’essentiel, nous gagnerons Souzdal, dont les splendides monastères ne peuvent laisser indifférent. Après avoir posé nos valises à bord de notre bateau de croisière, nous visiterons la cité médiévale de Nizhny Novogorod, interdite aux étrangers à l’époque soviétique. Le lendemain, nous ferons une excursion dans la petite ville-musée de Gorodets. La descente de la Volga pendant huit nuits et une journée nous permettra de faire une escale dans six autres métropoles: Cheboksary, capitale de la République de Tchouvachie ; Kazan, capitale de la République du Tatarstan; Samara, où le gouvernement soviétique se réfugia – dans le bunker de Staline – pendant l’offensive des Nazis; Saratov, réputée pour son musée de la peinture russe; Volgograd (« ville de la Volga »), ancienne Stalingrad, dont la célèbre bataille marqua le tournant de la guerre ; et enfin, Astrakhan, ancienne capitale de la Horde d’Or, située à l’entrée du delta de la Volga, non loin de la mer Caspienne.

    Andalousie – dernière étape de la Reconquista

    L’Andalousie, c’est à la fois d’immenses oliveraies, des vestiges de l’Age d’or arabe, des monuments de la Renaissance espagnole, mais aussi le berceau de la communauté séfarade. Nous visiterons Séville, puis Cordoue, ville qui témoigne de la magnificence de la dynastie des Omeyades ; nous contemplerons les 800 colonnes de la mosquée et les ruines de la Médina construite à l’extérieur de la ville sous le règne du Grand calife, avant d’admirer les merveilles du palais de l’Alhambra à Grenade, dernière ville conquise par les Rois catholiques, qui y reposent. Nous pourrons interrompre notre périple à Malaga, ville natale de Picasso, ou faire l’extension proposée pour découvrir l’Andalousie profonde. Nous séjournerons dans trois paradors, à Jaen, puis à Ronda et à Arcos de la Frontera sur la route des villages blancs. Nous visiterons deux autres villes phares : Jerez, célèbre pour son vin et son école d’équitation, et Cadix, où fut élaborée la première constitution espagnole. Ceux qui s’intéressent à l’épopée de Christophe Colomb pourront quitter Paris un jour plus tôt pour en connaître tous les secrets.