Ambassadeurs de la démocratie

Un système politique ne peut pas bien fonctionner si les citoyens n’ont pas reçu un minimum de formation civique. Or, aussi étonnant que cela puisse paraître, bien que la démocratie soit le régime naturel à l’homme, parce qu’il répond à l’aspiration universelle aux libertés et à la prospérité, sa rationalité ne va pas de soi.

Les individus se comporteraient plus sûrement en citoyens s’ils comprenaient mieux les ressorts d’une société moderne. Il est vrai que c’est seulement depuis une trentaine d’années qu’une définition rationnelle du concept de démocratie a pu être enfin donnée, notamment grâce aux travaux d’un académicien français, Jean Baechler.

On ne pouvait jusqu’ici qualifier d’instruction civique que la connaissance des institutions en vigueur, fussent-elles corrompues ou conçues pour le bénéfice premier des gouvernants. La cohésion sociale en France n’a pu qu’en souffrir.

Pour constituer un premier corps d’ambassadeurs de la démocratie, appelés à devenir le fer de lance d’une authentique instruction civique, les personnes intéressées sont invitées à se faire connaître. Un premier cycle de formation de ces futurs formateurs sera proposé au second semestre 2017.

Merci de m’adresser (dès qu’il sera connu) le programme, le calendrier et les conditions d’inscriptions de ce cycle de formation